Défiler vers le haut

Creative Commons license Problèmes posés par l'élaboration d'une grammaire historique du français par Bernard Combettes (Université de Lorraine) [Nov. 9, 2021]

 Summary

Mettant à profit l’expérience acquise dans la réalisation de la Grande grammaire historique du français qui a paru l’année dernière (Mouton-De Gruyter, 2020), cet exposé mettra l’accent sur certains problèmes particuliers qui se posent lors de l’élaboration d’une grammaire historique.

Après une présentation rapide des principales caractéristiques de l’ouvrage et de sa spécificité par rapport aux travaux qui l’ont précédé, on s’attachera à quelques grandes questions plus ou moins difficiles à résoudre.

 

1 – le corpus et ses limites, avec, en particulier, la question de l’accès à l’oral lorsqu’il s’agit d’états de langue anciens.

2 – la périodisation : quel type de périodisation ? comment mettre en place une périodisation fondée sur des critères d’ordre linguistique et non, comme à l’ordinaire, sur des critères qui relèvent du domaine littéraire, culturel ou historique ?

3 – la place à accorder aux facteurs « externes » : parmi ses facteurs, faut-il en privilégier certains ?

4 – la description et l’analyse linguistique : comment éviter des « anachronismes » dans le choix d’une terminologie et de notions – élaborées pour rendre compte du français contemporain – qui ont subi des évolutions au cours de l’histoire de la langue ? Cette difficulté se présente pour certaines catégories morphosyntaxiques (les déterminants, les pronoms, …), pour les unités syntaxiques ou discursives (phrase, proposition, période, …), pour des notions comme l’opposition récit / discours.

5 – quelle(s) théorie(s) syntaxique(s) pour quelle(s) théorie(s) du changement ?

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode