Défiler vers le haut

Creative Commons license Brunch Sous-sol et transition énergétique [Oct. 1, 2020]

 Summary

Le sous-sol est un terme géologique qui désigne le compartiment sous la surface du sol à partir de quelques mètres de profondeur. Au cours de son histoire, la région Grand-Est a fourni de très nombreuses ressources minérales et énergétiques (sel, charbon, pétrole, fer, argent, carbonates …). Dans le contexte du changement climatique et de l’épuisement des réserves fossiles, une transition énergétique basée sur une production d’énergie respectueuse de l’environnement et sur des énergies renouvelables est nécessaire. Une question se pose alors : comment faire un usage raisonné du sous-sol dans la perspective de cette transition énergétique ?

Les thématiques abordées concernent l’usage du sous-sol pour la transition énergétique (stockage de vecteurs énergétiques, géothermie, gaz de charbon, …).

En effet, la Lorraine possède des réserves de gaz de charbon (le fameux « grisou » ennemi des mineurs d’antan, qui n’est autre que du méthane). Cette énergie locale pourrait constituer une énergie de transition à plus faible empreinte carbone que le mix gazier importé en France et en Europe (principalement de Russie et Norvège) et contribuer ainsi à la souveraineté énergétique du pays et de l’Union Européenne. Elle pourrait être un élément de transition vers une économie de l’hydrogène.

Par ailleurs, le sous-sol pourrait être un site de stockage essentiel dans la transition énergétique. Notamment pour la gestion des déchets nucléaires, aujourd’hui non recyclables dans l’état actuel de nos connaissances. Le confinement surveillé des matières radioactives (à haute activité et vie longue) à plusieurs centaines de mètres sous terre dans une couche géologique adaptée est une solution envisagée. De plus, un frein majeur lié aux énergies renouvelables est l’impossibilité de stocker des énergies de nature intermittente (à partir du vent ou du soleil par exemple). Le sous-sol pourrait permettre le stockage de ces énergies renouvelables sous forme de chaleur, d’air comprimé, de masses ou d’hydrogène dans des cavités salines, formation géologique très présente en Lorraine.

Ce Brunch est porté par le projet IMPACT DEEPSURF de l’université de Lorraine, projet de recherche mis en place dans le cadre de l’ISITE Lorraine Université d’Excellence. Ce projet interdisciplinaire, regroupant 12 laboratoires, 9 établissements publics et 6 entreprises régionales, travaille sur l’implication du sol et du sous-sol dans la transition énergétique à travers les domaines de la géoscience, des sciences du sol, des sciences forestières, des mathématiques ou encore de l’économie et de la géographie.

Les intervenants de la table ronde :

- Tom CAQUINEAU, chef de projet de recherche sur la transition énergétique, Université de Lorraine

- Stéphane BERTHEAUX VIRGILI, coordination et formation des entreprises, Pôle de compétences en travaux souterrains (PoCES) - École des Mines de Nancy

- Yvan CHARNAVEL, expert en cavités salines, Storengy filiale d’Engie

- Philippe GLESER, Vice-Président délégué à la Transition écologique et paysages, Metz Métropole

- Jacques PIRONON, géologue et directeur de recherche au CNRS

Tags: culture, sciences et societe

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode