Défiler vers le haut

Creative Commons license 30 years of research in ecosystem ecology, driven by curiosity, grand challenges and opportunities - Nina Buchmann

Nov. 23, 2022
Duration: 00:44:50
Number of views 38
Addition in a playlist 0
Number of favorites 0

"30 years of research in ecosystem ecology, driven by curiosity, grand challenges and opportunities" (30 ans de recherche en écologie des écosystèmes, motivés par la curiosité, les grands défis et les opportunités) est une conférence en anglais donnée par Nina Buchmann (ETH Zurich) le 23 novembre 2022, dans le cadre du congrès international "Ecology and Evolution: New perspectives and societal challenges" qui s'est tenu à Metz du 21 au 25 novembre 2022.

Comment résumer 30 ans de recherche ? C'est une tâche difficile, mais comme la science. Dès le début, les écosystèmes ont été mes objets de recherche, et ils sont restés au centre de mes préoccupations depuis. J'ai cherché à savoir comment les écosystèmes réagissaient aux dépôts d'azote et quel était le devenir de cet azote dans le système, comment les écosystèmes terrestres, de la zone boréale aux tropiques, fonctionnaient en termes de biogéochimie et d'échanges biosphère-atmosphère, et comment le changement climatique, la perte de biodiversité et l'utilisation des terres affectaient ces processus à l'échelle des systèmes. Le choix de ces sujets a toujours été motivé par la curiosité et l'ambition de travailler sur de grands défis, en contribuant à des solutions durables fondées sur la science, à l'aide d'observations et d'expériences. Cela signifiait également que je devais quitter ma zone de confort, c'est-à-dire ma connaissance des faits, des techniques et des écosystèmes, ce qui était parfois un défi, mais toujours gratifiant. Le fait de compléter la méthodologie écologique classique par celle de la micrométéorologie et des applications des isotopes stables a ouvert de nouvelles fenêtres sur ces processus écosystémiques, offrant des aperçus à différentes échelles de temps, de 20 Hz à des siècles. Le fait de travailler avec des membres de groupes formidables et des collègues incroyables dans le cadre de petits projets nationaux ou de grands projets internationaux a fait naître des idées, qui ont été reprises dans des projets, des publications ou qui attendent la décision des examinateurs.

Le Swiss FluxNet, un réseau de six sites de mesure de flux d'écosystèmes à long terme, est à la base de nombreux projets. Nous quantifions les flux de gaz à effet de serre et leurs moteurs pour trois grands types d'utilisation des sols en Suisse, à savoir les terres cultivées, les prairies et les forêts. Jusqu'à présent, nous disposons de 111 sites-années de données de flux, toutes librement accessibles, allant des flux de CO2 et de vapeur d'eau d'une terre cultivée avec la deuxième plus longue série chronologique au monde aux flux de CH4 et de N2O des prairies et des forêts à différentes altitudes. Les mesures des stocks de carbone du sol, de la phénologie de la végétation, de l'écophysiologie des plantes ou les mesures de substitution par télédétection complètent ces études de flux. Au cours de cet exposé, les points forts des recherches passées et en cours seront présentés.

 Infos