Défiler vers le haut

Creative Commons license Entendu ! épisode 26 : Écrire des profils de fiction sur les réseaux sociaux numériques.

May 3, 2023
Duration: 02:32:04
Number of views 20
Addition in a playlist 0
Number of favorites 0

Entendu ! épisode 26 : Écrire des profils de fiction sur les réseaux sociaux numériques.
Alexandra SAEMMER et Sébastien APPIOTTI
dans le cadre du séminaire "Fait didactique & éducations à" (03/05/2023)

Résumé
La création de « profils de fiction » peut être un moyen d’interpréter les réseaux sociaux numériques et les valeurs du monde encapsulées au sein de ces dernières. En contexte pédagogique, nous avons souvent expérimenté le fait que la critique extérieure des plateformes se heurte aux résistances des apprenants parce qu’elle ne converge pas avec leur expérience sensible des réseaux sociaux. Cette communication explorera dans un premier temps l’identité numérique que le profil de fiction propose et interrogera fondamentalement la construction et la mise en scène du « Réel » sur les plateformes. Depuis la pandémie liée au Covid-19 et les périodes de confinement qu’elle a nécessitées, l’usage des plateformes s’est intensifié, y compris dans le milieu scolaire. Le prototype de jeu de rôles qui sera présenté dans ce séminaire dans un second temps a comme objectif d’engager les participants (apprenants et enseignants) dans une vie scolaire qui se déroulerait exclusivement sur une plateforme numérique.

Alexandra SAEMMER est professeure en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 8 et co-directrice du Centre d’étude sur les médias, les technologies et l’internationalisation (CEMTI). S’inscrivant dans une sémiotique sociale de productions culturelles (textes, images, vidéos, sites web de médias, plateformes), ses recherches portent sur la construction du sens par le sujet humain. Elle consacre également de nombreux travaux de recherche et de recherche et création à la
littérature numérique.
Publications récentes : « De l’architexte au computexte. Poétiques du texte numérique, face à l’évolution des dispositifs », Communication et langages n° 203, 2020, p. 97-112 ; « De l’(im-)possibilité d’écrire un roman sur Facebook », Romanesques, n° 13, Classiques Garnier, 2021, p. 185- 204 ; en coll. avec Sébastien Appiotti, Françoise Cahen, Brice Quarante et Adrien Brunel, Logbook de la Colonie, roman, Montpellier, Publie.net, 2022 ; en coll. avec Nolwenn Tréhondart et Lucile Coquelin, Sur quoi se fondent nos interprétations ? Introduction à la sémiotique sociale, Lyon, Presses de l’Enssib, à paraître en septembre 2022.

Sébastien APPIOTTI est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication au CELSA – Sorbonne Université (laboratoire GRIPIC). Ses recherches sont à la croisée de l’anthropologie de la communication, de la muséologie et de la socio-sémiotique, et portent notamment sur la connaissance des publics de la culture, la conception et la réception de dispositifs numériques, et les pratiques de l’image photographique. Il est le co-auteur du Logbook de la Colonie (Publie.net) et auteur de l’ouvrage individuel Prendre des photos au musée ? Quand les visiteurs gardent l’oeil sur l’objectif (à paraître, MKF Éditions).

Cliquez sur ce lien pour télécharger la présentation powerpoint des intervenants (pdf)

Tags: alexandra saemmer entendu inspe de lorraine podcast recherche sebastien appiotti

 Infos