Défiler vers le haut

Creative Commons license Remise des insignes et titre de docteur Honoris Causa à João F. Mano [Dec. 12, 2019]

 Summary

Le 12 décembre 2019 ont été remis les insignes et titre de docteur honoris causa à João Filipe Colardelle da Luz Mano (João F. Mano), professeur au département de Chimie à l‘Université de Aveiro (Portugal) et fondateur - directeur du Groupe de recherche COMPASS issu du Laboratoire associé CICECO au sein de l'institut des Matériaux d'Aveiro.

Cette cérémonie a été suivie d'une conférence de João F. Mano : Ingénierie des tissus humains intégrant des biomatériaux et des micro-technologies avancées.

Résumé de la conférence
La possibilité de régénérer des tissus et organes permettra d’améliorer les traitements actuels ou de trouver des solutions à des situations incurables, ce qui aurait un impact considérable sur la qualité de vie des patients. L'ingénierie tissulaire intègre les principes de la science des matériaux et de l'ingénierie, de la chimie, de la biologie et des sciences de la santé, afin de développer des stratégies thérapeutiques basées sur la régénération combinant cellules souches et biomatériaux. Notre groupe a proposé des méthodologies bioinspirées et l'utilisation de polymères à base naturelle comme matrices de support pour la culture tridimensionnelle de cellules en vue de la production de tissus humains. Par exemple, les hydrogels peuvent être obtenus à partir de macromolécules à base naturelle modifiées, y compris les polysaccharides et les protéines, et peuvent être utilisés comme plateforme capable de contrôler l'activité cellulaire. Nous avons eu recours à des stratégies sophistiquées pour concevoir des hydrogels ou des unités de bases de biomatériaux pouvant être ordonnés dans des tissus plus grands, sur la base de principes d'ingénierie tissulaire ascendants. À plus grande échelle, de tels objets peuvent être incorporés à l'intérieur de compartiments liquéfiés pour générer des dispositifs autorégulés, produisant des micro-tissus humanisés qui pourraient être utiles dans les applications d'ingénierie du tissu osseux. Les technologies de bioimpression peuvent également être utilisées pour produire des structures pertinentes sur le plan clinique avec des géométries complexes et contenant des cellules. De nouveaux protocoles ont été validés dans notre laboratoire afin de concevoir des dispositifs hybrides à forme complètement libres. Nous prévoyons que les progrès remarquables réalisés dans ces domaines pourraient conduire à des solutions traduisibles sur le plan clinique avec une réelle influence sur les soins aux patients.

Tags: vie institutionnelle, vie de l'universite

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode