Défiler vers le haut

ATILF on video

En travaux

[Séminaire ATILF] Daniel Zagar : "La structure interne des écritures (2). Et les japonais écrivirent la syllabe…" [June 10, 2022]

 Summary

Les Sumériens et les Chinois ont construit un système d’écriture ‘pleine’, c’est-à-dire capable de représenter tout ce qui est exprimé par la parole. Dans les deux cas, la langue est composée majoritairement de morphèmes monosyllabiques : cette particularité a permis de dénoter tous les mots nouveaux par combinaison d’un caractère qui représente le signifiant et d’un autre qui représente le signifié. Ce procédé n’est cependant pas praticable pour les langues ‘polysyllabiques’. Comment alors écrire les mots polysyllabiques ?

Après une rapide présentation de l’écriture japonaise, nous verrons comment les Japonais ont résolu le problème et ainsi créé un nouveau système d’écriture.

Tags: chinois japonais monosyllabiques morphemes sumeriens syllabe

 Infos

 Downloads

Video file(s):

Audio file:

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode